Girardin industriel

LE GIRARDIN INDUSTRIEL EST UN DISPOSITIF DE DÉFISCALISATION « ONE SHOT » S’ADRESSANT AUX INVESTISSEURS MOYENNEMENT OU FORTEMENT IMPOSÉS

Le Girardin industriel concerne exclusivement les investissements en équipements industriels neufs exploités dans les DOM-COM.

Réunis au sein d’une structure adaptée au projet (société en nom collectif – SNC – jusqu’à 250.000 €, société par actions simplifiée – SAS – au-delà), les investisseurs particuliers contribuent au financement de l’équipement aux côtés de l’exploitant ultramarin (pour 10 %) ainsi que d’un établissement bancaire généralement partenaire à hauteur de 50 %.

Un effet de levier est ainsi généré du fait que la réduction d’impôt est proportionnelle à la valeur de l’équipement et non calculée sur la seule part financée par les contribuables associés (40 %).

L’investisseur particulier bénéficie en effet d’une réduction d’impôts variant de 44,12 % à 63,42 % du bien acquis en fonction du secteur d’activité et de la région de l’investissement.

girardin-industriel-chantier-grue

Le Girardin industriel permet par ailleurs de dépasser le plafonnement global annuel de 18.000 € grâce à un taux d’imputation spécifique de 34 % pour les opérations soumises à agrément ou 44 % pour celles de plein droit (inférieures à 250.000 €).

Cet avantage fiscal est acquis en une seule fois dès l’année suivante (défiscalisation « one shot ») au titre de l’impôt de l’année de l’investissement.

LA RÉDUCTION D’IMPÔT PEUT EXCÉDER LE PLAFOND ANNUEL DE 18.000 €
DU FAIT DE TAUX D’IMPUTATION SPÉCIFIQUES

Un foyer de 4 personnes disposant d’un revenu annuel net imposable de 106.200 € et soumis à un impôt annuel de 17.393 € pourra ainsi en gommer la totalité en réalisant un investissement en Girardin industriel à hauteur de 15.255 € à un taux de rentabilité de 14 % (gain net de 2.138 €).

Un ménage de 2 personnes disposant d’un revenu net imposable de 180.000 € pour un impôt annuel de 46.410 € pourra réduire celui-ci de 40.909 € au maximum en investissant 35.885 € en Girardin industriel à un taux de rentabilité de 14 % (gain net de 10.525 €).

L’avantage fiscal n’est acquis qu’à condition que le bien financé soit exploité pendant 5 ans, le principe de défiscalisation « one shot » laissant toutefois au contribuable la possibilité d’investir chaque année en Girardin industriel pour bénéficier d’une réduction d’impôt l’année suivante.